Rechercher
  • chamalune

Ça va bien même si ça va pas 🙈🙉🙊


Quelle est donc cette injonction à afficher coûte que coûte un joli sourire sur son visage et à répondre que ça va bien.


"Salut ça va ?

Oui bien et toi ?

Ça va."


Et on passe son chemin

Et on continue à enchaîner les actes quotidiens

Avec ce petit truc qui ne va pas à l'intérieur qui doit encore se recroqueviller.


Pourquoi donc agit-on comme cela ?


"Je ne veux pas déranger les autres avec mes problèmes"

"Si je dis que ça ne va pas et si je suis d'une humeur maussade, je vais contaminer les autres"

"On ne doit pas se plaindre"

"Ça ne les regarde pas"

"Je peux gérer tout(e) seul(e)"


J'en entends tellement dire tout cela, en être persuadées. Et à côté de cela, leur corps hurle, se bloque, se tend à l'extrême. Elles ont mal, mais elles gèrent.

Et quand elles trouvent un espace pour dire que ça ne va pas, elles s'effondrent, elles pleurent pendant de longues périodes, elles explosent, elles hurlent. Tout ce qu'elles ont retenu, tout ce qu'elles n'ont pas dit, tout ce qui les a dévasté en silence.


Cette situation m'est insupportable aujourd'hui. On ne devrait pas avoir à garder, à taire. On ne devrait pas avoir à traverser seules nos difficultés. La parole est tellement importante.


Alors soyons attentives.

Attentives à ce qu'il se passe à l'intérieur de nous afin de trouver un espace pour le déposer, le partager.

Attentives à l'autre. Cet autre qui répond que tout va bien, tout le temps. Offrons lui un peu de notre temps, tendons-lui la main, juste être là, accueillir. Il n'y a rien de compliqué et cela peut changer une vie !


Soyons attentives ✨


Quelle est donc cette injonction à afficher coûte que coûte un joli sourire sur son visage et à répondre que ça va bien.


"Salut ça va ?

Oui bien et toi ?

Ça va."


Et on passe son chemin

Et on continue à enchaîner les actes quotidiens

Avec ce petit truc qui ne va pas à l'intérieur qui doit encore se recroqueviller.


Pourquoi donc agit-on comme cela ?


"Je ne veux pas déranger les autres avec mes problèmes"

"Si je dis que ça ne va pas et si je suis d'une humeur maussade, je vais contaminer les autres"

"On ne doit pas se plaindre"

"Ça ne les regarde pas"

"Je peux gérer tout(e) seul(e)"


J'en entends tellement dire tout cela, en être persuadées. Et à côté de cela, leur corps hurle, se bloque, se tend à l'extrême. Elles ont mal, mais elles gèrent.

Et quand elles trouvent un espace pour dire que ça ne va pas, elles s'effondrent, elles pleurent pendant de longues périodes, elles explosent, elles hurlent. Tout ce qu'elles ont retenu, tout ce qu'elles n'ont pas dit, tout ce qui les a dévasté en silence.


Cette situation m'est insupportable aujourd'hui. On ne devrait pas avoir à garder, à taire. On ne devrait pas avoir à traverser seules nos difficultés. La parole est tellement importante.


Alors soyons attentives.

Attentives à ce qu'il se passe à l'intérieur de nous afin de trouver un espace pour le déposer, le partager.

Attentives à l'autre. Cet autre qui répond que tout va bien, tout le temps. Offrons lui un peu de notre temps, tendons-lui la main, juste être là, accueillir. Il n'y a rien de compliqué et cela peut changer une vie !


Soyons attentives ✨


Emeline Chamalune

www.chamalune.com

#Chamalune #lovemyjobforever #libérationdesfemmes


34 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout