Je suis une femme, je suis une mère, je suis une compagne, je suis... non en fait, tout ça ne sont que des étiquettes,

 

Je suis sortie de mon confort et je suis partie à la conquête de mon royaume, je suis juste moi.

 

A 28 ans, j'ai enfin ouvert une brèche dans ma carapace et la femme qui sommeillait en moi en a profité pour voir le jour.

 

Chemin chaotique, chemin magnifique,

j'apprends constamment, je croque la vie, je me nourris afin de pouvoir nourrir les autres autour de moi.

 

On me dit "semeuse de graines" et ça, ça me plaît!

Alors, si vous voulez me connaître, vous n'avez plus qu'à... me contacter tout simplement!

Je suis sortie de mon confort et

je suis partie à la

conquête de mon royaume

c'est moi, ce sont mes tripes, c'est mon essentiel !!! 

Mon Parcours

  • Thérapeute Holistique en Accompagnement Féminin

  • Formation de Psychogénéalogie (IFTD)

  • Moon Mother (Miranda Gray)

  • Loge de la Lune (Bakthi)

  • Formation de Base SVS (Stop aux Violences Sexuelles)

  • Réflexologie plantaire

  • Massage Fu Jin Tao

  • Herboristerie, Botanique et Tisanes (PlantaSanté)

  • Praticienne en Transmutation des Mémoires Cellulaires (Didier Friederich)

  • Stages de développement personnels (Olivier Clerc "Don du pardon", Franck Lopvet, Marc Vella, Ma Sexualité Mon Féminin, André Stern, Sophie Rabhi, ...

Besoin d'aide pour vous reconnectez à votre moi authentique ?
Ce challenge gratuit est fait pour vous ! 

Merci pour votre envoi ! rdv dans votre boîte mail pour votre challenge

On me demande souvent

« Mais tu fais quoi en fin de compte ? Une Moon Mother c’est ça ? La Bénédiction de l’Utérus, euh c’est pas un peu bizarre ?... ».  

 

Les mots dansent depuis quelques temps dans mon esprit, et ce soir je sens qu’ils veulent enfin se dévoiler. Alors je vais les laisser vous raconter…

 

Tout a démarré par ce besoin vital de Me rencontrer : sentir mon corps, ressentir l’énergie qui circule, découvrir mes aspirations profondes, me reconnecter à mon essence. La vie, comme un merveilleux cadeau, m’a accompagné et guidé, tout au long de ce chemin. Mettant sur ma route entre autre, Miranda Gray et son livre Lune Rouge.

 

Un rendez-vous immanquable, un appel du fond de mes tripes, … Paris, un week end, et me voilà initiée, avec ce titre si beau et particulier : Moon Mother.

 

S’en vient une certaine difficulté à en parler, à affronter les questionnements et les jugements des autres. Difficultés qui disparaissent à mesure que ma confiance en moi grandit. Au fur et à mesure des rencontres et des accompagnements, ce titre s’incarne en moi, il prend toute sa place et je peux alors l’assumer et le porter avec fierté : Oui, je suis une Moon Mother !

 

Accompagnant les femmes, dans ce moment intime où l’on plonge au cœur des blessures, au cœur des croyances sur lesquelles elles ont construit leur image du féminin, leur image de la femme.

 

Croyances par rapport aux hommes, croyances par rapport aux rôles de la femme, croyances liées au fait de vivre, croyances sur la sexualité, croyances sur la fécondité, croyances erronées…

 

Des blessures, beaucoup, beaucoup de blessures… des femmes blessées dans leur sexe, des femmes blessées dans leur intégrité, certaines presque détruites, d’autres qui se sont refermées, la plupart qui doutent de leur valeur et de leur beauté.

 

Etre à leur côté, juste être là

 

Les rassurer, les guider vers leurs forces, vers leurs ressources, pouvoir lâcher, pouvoir pardonner, pouvoir enfin avancer et se sentir femme.  Accepter sa puissance, accepter son pouvoir créateur, recevoir sa douceur, et ne plus avoir peur …

 

Et puis, et puis petit à petit ressentir la vie, la chaleur, l’énergie qui est là, rallumer le feu sous le chaudron et prendre soudainement conscience de son ventre, de son utérus… se sentir enveloppée, bercée, reliée, … à la Mère Divine ? au Féminin Sacré ? à la Terre-Mère ? à quelque chose de plus grand qu’elles, à une source intérieure douce et puissante…

 

…  une main posée sur leur utérus, une main posée sur leur cœur, un sourire apparaît… Cet instant est comme suspendu dans le temps, et je suis la spectatrice privilégiée de cette reconnexion à elle-même.

 

 

 

Emeline - Chamalune

02/04/2015